Bonjour. Bienvenue sur le site de présentation de mes passions et de mes activités

Jean-François Demange vit au Pays basque, où il se consacre principalement à l'écriture, à la création d'objets, à la conception d'expositions thématiques et à la photographie.

 

Pour cet amoureux et défenseur de la langue française, plus largement du "bien s'exprimer", réagir contre l'errosion du vocabulaire répond à une réelle urgence.

 

Fils et petit fils de photographe, son père fut un temps portraitiste chez Harcourt, il n'a pas échappé au virus qui consiste à donner un espoir d'éternité, à un furtif et éphémère moment.

 

Parce qu'il a très longtemps porté, à pied et à cheval, l'armure des chevaliers, la casaque des Mousquetaitre, le kilt et l'uniforme des Gardes françaises, (...), ne vous étonnez pas, si sa façon d'aborder l'Histoire comporte une large part de vêcu.

 

N'allez pas croire pour autant qu'il vive au passé !

 

Pour lui, non seulement l'Histoire se conjugue au présent, mais il est incapable de conçevoir que l'on puisse envisager le futur sans savoir d'où l'on vient.

 

C'est ainsi que monter des expositions thématiques ou donner une conférence sont, au delà de l'écriture, deux autres moyens de faire connaître leurs racines au plus grand nombre.

En savoir plus
CVJeff.pdf
Document Adobe Acrobat [520.6 KB]

L'auteur

Le photographe

 

Les éditions Monhélios ont voulu faire de cet ouvrage leur centième titre.

 

Cette maison d'édition ayant un pied dans la photo d'art pyrénéenne et l'autre dans la littérature, "Navarre secrète" devait être le reflet de cette particularité.

 

C'est ainsi que, pour donner une chance d’éternité à certains moments éphémères, ce livre est composé de photographies, mais qu'en utilisant la solitude et le silence de ces paysages, ses textes laissent aller librement l'imagination.

 

Une journaliste a dit que JFD photographiait le silence ; elle ne pouvait pas lui faire plus beau compliment !



En savoir plus

Le concepteur d'expositions

Monter une exposition !

 

Pour monter une exposition, il convient d’abord de bien maîtriser son sujet et d’éprouver le besoin de partager cela avec le plus grand nombre..

 

Ensuite, il s’agit de servir un thème en le rendant accessible au grand public ; cela revient à trouver le juste milieu, entre élitisme et vulgarisation.

 

Il ne faut pas non plus oublier que cet évènement est aussi supposé servir un lieu, ce qui implique d’ouvrir un dialogue avec ses propriétaires ou décideurs. Si ces personnes sont elles-mêmes passionnées par ce sujet, c’est très souvent le cas, il faut parfois leur rappeler que nous avons en commun de travailler pour le Public, pas pour nous faire plaisir.

 

Après, il faut trouver une approche, une stratégie permettant au public d’éprouver l’envie de suivre votre histoire jusqu’au bout.

 

Le reste est une question d’écriture, de recherche d’un esthétisme si possible novateur, de réunir ou créer certains objets, de choisir des éclairages, souvent aussi un fond sonore… parfois d’imaginer l’évènementiel qui permettra au mieux de lancer tout cela sur le plan médiatique.

 

A un autre niveau, le concepteur devra faire preuve d’une certaine imagination, pour que les contraintes budgétaires pèsent le moins possible sur la qualité visuelle.

 

A l’arrivée, il faut parvenir à donner l’impression que cette somme d’efforts n’a jamais existée, que c’était évident et même facile à faire.

 

Vous voyez, monter une belle expo n’est pas très compliqué, c’est seulement de la grande cuisine qui parfois tourne vers l’alchimie.



L'artisan des objets "impossibles"

Pour un tournage de film, une pièce de théâtre ou une exposition, vous chercher un objet rare, disparu, réputé introuvable ?

 

Ne désespérez pas, nous pouvons vous le fabriquer !

 



Le Bourdon du Pèlerin

Au Moyen-âge, il n’y avait pas de pèlerin sans bourdon.

 

Cette tradition était perdue depuis des siècles !

 

Parce que nous trouvions cela dommage, nous l’avons relancée.

 

Chaque fois qu’un « jacquet » quitte sa maison avec un bourdon de tradition,

c’est un petit morceau de rêve qui part sur les chemins de Saint-Jacques . cela dure depuis déjà quinze ans.